Les cookies est un petit fichier texte installé votre ordinateur par le site, et qui permet de vous reconnaitre à votre prochaine visite.

vue av pageUn

Avant propos

Le site du concasseur de Tréguennec est un lieu unique chargé d'histoire. A Tréguennec, au fin fond de la Bretagne-Sud, au lieu-dit Prat-ar-Hastel, à quelques centaines de pas de la mer, s’élève un impressionnant mur tout en béton, de 2 mètres d’épaisseur, 8,25 mètres de hauteur et 195 mètres de long, qui laisse le promeneur perplexe et interrogatif. A ce vestige imposant et inattendu dressé face à la baie d'Audierne, s’ajoutent alentour les ruines incongrues et étranges de silos de stockage, de bâtiments de concasseurs, de galeries et de plusieurs bunkers , sans oublier d’énormes blockhaus basculés sur la plage.

Lire la suite...

Le site du concasseur

show01Cette partie du site traite du lieu d'implantation géographique du concasseur, de son historique, des défenses de plage et de celles propres au camp, etc.

Lire la suite...

Documentation

show96Les archives et tout les fichiers téléchargeables, les plans et les profils, courriers et croquis d'époque ainsi que les articles de presse parus sur le sujet.

Lire la suite...

Histoires locales

show22

Extraits de livres ou de documents. Vidéos et articles de presse. Cette section du site regroupe les interviews et les témoins de cette époque.

Lire la suite...

Les voies ferrées

show44Cette section du site traite de l'historique des lignes TODT et des deux voies ferrées du secteur : l'embranchement de Tréguennec et le faisceau de Tréméoc,

Lire la suite...

Témoins silencieux en Baie d’Audierne

FelixNicoleLivreMiniNicole et Félix Le Garrec sont deux inséparables qui ont oeuvré ensemble, souvent pour des films militants : lui, armé de son appareil photo et elle, de sa plume. « Vivre tout simplement » publie leur dernier livre « Témoins silencieux en Baie d’Audierne ». Sortie en décembre 2017. Sous l’oeil de Félix Le Garrec qui les côtoie depuis tout jeune, et par la plume de Nicole Le Garrec, les casemates (blockhaus) de Tréguennec racontent l’évolution d’un territoire comme des témoins silencieux de notre société...

Visite du site par les élus

Cliquez pour ouvrirLe quotidien Ouest-France relate, dans un article publié le samedi 14 octobre 2017, la visite effectuée par les élus de la Communauté de Communes du Pays bigouden Sud (CCPBS) sur le site du concasseur. Une visite destinée à appréhender l'environnement, l'histoire et le fonctionnement de cet ensemble, mais également à découvrir l'intérieur des galeries situées sous le grand mur casemate, galeries qui, pour cette occasion avaient été ré-ouvertes, nettoyées et éclairées. Les élus de la CCPBS devraient ensuite s'engager dans une réflexion sur le classement de l'ensemble de ces vestiges en "site d'intéret communautaire".

Pubs et journaux

008 Pub LerouxVoici quelques exemples qui permettent de se faire une idée des informations et des publicités, les fameuses "réclames", qui paraissaient dans les journaux dans des années 39-44. On y retrouve quelques marques célèbres comme LUX, PERSIL ou la CHICOREE LEROUX, ainsi que beaucoup de "réclames" pour des produits de santé ou assimilés : La tisane des Chartreux, le sirop Vosges, les pastilles Valda et bin sûr, la fameuse Jouvence de l'Abbé Soury
Ces quelques extraits annoncent également les tracas de la vie quotidienne : le manque d'essence, les restrictions en tout genre et l'arrivée du gazogène, les sardines à l'huile sans huile pour cause de pénurie, la fin des 40 heures et les bons d'armement, avec lesquels un cadeau somptueux était offert : un poster du monde pour connaitre le nom de tout les pays.

La flakschule de Penmarc'h

actu 4609 2bisRevue Cap Caval décembre 2016 : Une équipe de passionné d'histoire locale nous dévoile l'histoire méconnue de la Flakschule de Penmarc'h aujourd'hui disparue.

Cap Caval est une revue culturelle bi-annuelle disponible uniquement dans le pays bigouden. Dans le second numéro de 2016, paru en décembre, Alain Le Berre revient, dans un article très complet et très détaillé, sur la création et le fonctionnement de l'école de tir anti-aérien de Penmarc'h, installé par l'Occupant pendant la seconde guerre mondiale, et destinée au perfectionnement des recrues et au rafrachissement des personnels des unités de combat.. 

Occupation allemande. Que faire du concasseur

Le site du concasseur à Tréguennec est unique en Europe mais reste méconnu. Héritage de l'occupation allemande, le site est un marqueur de la mémoire collective. Conscient de sa valeur historique et de son potentiel touristique et écologique, les élus veulent désormais le valoriser. Soixante-dix ans après sa fermeture.

Un article de Steven le Cornu paru dans le Télégramme du 26 septembre 2016

Déminage à Kermabec début juin

La Préfecture maritime de l'Atlantique a réalisé le déminage d'engins explosifs datant de la Seconde Guerre mondiale sur le littoral de la commune de Tréguennec au niveau de la plage de Kermabec, entre le mardi 6 juin 8h et le vendredi 9 juin 12h

La navigation, le mouillage et l'échouage de tout navire ou engin immatriculé, ainsi que toute activité nautique ou subaquatique ont été interdites dans la zone réglementée. Le quotidien le télégramme souligne également que la plage de Kermabec ainsi que l'usine de concassage de galets ont été strictement interdites au public..."

Voir l'arrêté de la préfectue maritime (PDF)

Pose d'un panneau d'information

La récente pose d'une petite plaque explicative et informative sur le site du concasseur à galets de Tréguennec aura au moins le mérite de poser une question récurrente depuis quelques décennies, à savoir : Diancre ! Pourquoi n'y a t-il pas de panneau d'information sur ce site ?

Les trémies avant la sécurisation du siteLe quidam moyen n'ayant pas toujours le recul suffisant (et n'ayant pas que ça à faire) pour appréhender les nombreuses subtilitées et les infimes nuances relatives à chaque acteur local et chaque composante de notre quotidien réglementaire, les différents paragraphes ci-dessous devraient permettre à tout un chacun, sinon de comprendre les fabuleux méandres administratifs que toutes les nations nous envient depuis Louix XIV, du moins d'en lire le résumé qui vous permetta ainsi de vous endormir plus intelligent ce soir.  

Une Archéologie du Paysage

GeoffroyGeoffroy Griveaud, étudiant à l'Ecole Spéciale d'Architecture de Paris, viens de rédiger son mémoire sur la réhabilitation des blockhaus du Mur de l’Atlantique en général, et sur l’usine de concassage de galets de Tréguennec en particulier. Ce diplôme se compose de deux parties : un mémoire de recherche posant une question générale sur un sujet d'étude précis, et un projet répondant à une problématique soulevée par le mémoire. "Mon mémoire pose plutôt la question de la temporalité en architecture, avec pour sujet d'étude le Mur de l'Atlantique : comment les bâtiments évoluent avec le temps, comment notre perception d'eux change, quelle durée de vie pour un bâtiment, peut-on imaginer une nouvelle vie aux bunkers, Le mur de l'Atlantique fait-il partie du patrimoine? etc."

Voici un extrait de ce  mémoire, que vous pourrez consulter en entier tout en bas de page  [format PDF 10 Mo].

Les sept bigoudènes

lesseptbigoudenesintroDepuis la mi-février, sept immenses Bigoudènes sont apparues sur le "mur des Allemands". Cette peinture, égayerait semble-t-il cet immense mur-casemate d'une autérité originelle toute prussienne, à l'en rendre presque sympatique au yeux du quidam. C'est le fait d'un rennais inspiré par les lieux, et venu passer une semaine de vancances sur le site, avec armes, bagages et pots de peinture.

A lire ...

Les Mémoires de Marcel Péroche :  Sénateur Du Rail ( Avec La Collaboration De Didier Sénécal ) de Marcel Péroche , aux éditions BERGER-LEVRULT. Février 1984

Mai 1942, dans la baie d'Audierne, où se trouve le célèbre phare d'Eckmuhl, les Allemands avaient entrepris des travaux titanesques : ils voulaient extraire le sable de cette plage immense, le stocker, puis le transporter par trains de 800 tonnes remorqués par deux locomotives. Pour se faire ils construisaient une ligne de chemin de fer de vingt-cinq kilomètres entre Tréguennec et Pont-l'Abbé. Le jour de leur départ, nos camarades étaient montés sur une machine haut-le-pied pour regagner Pont-l'Abbé, et de là rentrer à Saint-Mariens. Quelques instants après leur passage, les résistants bretons avaient fait sauter un pont. Rendus fous furieux par l'attentat, les agents de la Gestapo avaient immédiatement arrêté tous les cheminots qui travaillaient à proximité du pont, dont nos deux collègues. Les dirigeants de la SNCF firent tout leur possible pour les sortir de prison, mais ils se heurtèrent à un mur.

Lire la suite...

Téléchargement

show5Cette page regroupe les gros fichiers du site, entre quelques Mo et quelques centaines de Mo. Il s'agit de plans complets, de profils en long des voies ferrées etc. 

Voir la page...

Liens web

Liens webForums, blogs sites internet découverts aux fils de la toile, vous trouverez ici de quoi satisfaire votre curiosité, et de quoi laisser votre adresse si vous le désirez.

voir la page...

Contact

show02Contact et info légales sur cette pages. en théorie toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à un article reproduit devraient y être. 

Voir la page...