Les cookies est un petit fichier texte installé votre ordinateur par le site, et qui permet de vous reconnaitre à votre prochaine visite.

Le site du concasseur

show01Cette partie du site traite du lieu d'implantation géographique du concasseur, de son historique, des défenses de plage et de celles propres au camp, etc.

Lire la suite...

Documentation

show96Les archives et tout les fichiers téléchargeables, les plans et les profils, courriers et croquis d'époque ainsi que les articles de presse parus sur le sujet.

Lire la suite...

Histoires locales

show22

Extraits de livres ou de documents. Vidéos et articles de presse. Cette section du site regroupe les interviews et les témoins de cette époque.

Lire la suite...

Les voies ferrées

show44Cette section du site traite de l'historique des lignes TODT et des deux voies ferrées du secteur : l'embranchement de Tréguennec et le faisceau de Tréméoc,

Lire la suite...

Fouesnant sous l'occupation

Jean René Canevet habite à Beg-Meil et occupe une partie de son temps de retraité à écrire la chronique du canton de Fouesnant. Le paragraphe ci-dessous est extrait du livre intitulé "La guerre 1939-1945 à Fouesnant". Tréguennec y est cité comme fournissant le gravillon nécessaire à la construction des bunker le long des côtes de la commune. En effet, si le sable était prélevé sur place et dessalé par lavage (pluvial en général) afin d'être utilisable dans la construction, le gravillon était fourni par les concasseur de Tréguennec. Les trains de petits galets et les produits de concassage en provenance de Prat Ar Hastel étaient donc expédiés à Quimper via pont l'Abbé, puis rechargés dans des charrettes réquisitionnées par l'occupant pour être distribués vers les différents points de construction sur les côtes.

Les salaires horaires des ouvriers travaillant aux travaux de défense dans l’organisation TODT sont établis comme suit en février 1943 :

  • Contremaitre 11,50 F
  • aide-contremaitre 10,50
  • ouvriers principaux spécialisés (chef monteurs) : 9,40
  • ouvriers spécialisés certains travaux (conducteurs de machines ) : 8,80
  • ouvriers spécialisés (maçons peintres) : 8,25
  • ouvriers métiers appris (coffreur) : 7,80
  • manœuvres : 7,20

Les salaires pour les jeunes sont, par rapport aux salaires des adultes, minorés et atteignent pour les moins :

  • de 15 ans 60 % du salaire adulte
  • de 16 ans 70 %
  • de 17 ans 80 %
  • de 18 ans 90 %

A ces salaires, s’ajoutent les indemnités de séparation, le voyage gratuit à Paris (il semble qu’il y avait de nombreux parisiens ouautres étrangers à la région), l’hébergement gratuit, des indemnités de bombardement. Une retenue est faite pour les repas.

Pour transporter les gravillons nécessaires à la construction, les Allemands réquisitionnent les agriculteurs locaux avec leurs charrettes et leurs chevaux, entre la gare de Quimper et les différents lieux de la côte. Le gravillon est obtenu par le concassage des galets à l’usine de Tréguennec, spécialement construite pour cet usage, et le produit est acheminé à Quimper par chemin de fer.

Le ciment venait de Lorient par camions privés en contrat avec l’organisation TODT.

A lire ...

Découvert par un promeneur ce jeudi matin sur une plage de Tréguennec, un obus de 40 mm a été pétardé. La munition reposait auprès d'un blockhaus. Immédiatement prévenu, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Corsen a sollicité le concours du groupement des plongeurs-démineurs de l’Atlantique. L’équipe d’alerte, composée de quatre marins plongeurs-démineurs et d’un marin infirmier, s’est rendue sur place en fin de matinée. La munition, un obus de 40mm, a été détruite sur place, à l’intérieur du blockhaus, pour limiter la propagation d’éclats métalliques. Pendant l’opération de contre-minage, la sécurité du site a été assurée par la brigade territoriale de proximité de gendarmerie de Pont-l’Abbé. On se rappelle l'épouvantable drame survenu à Groix à la fin de l'été : un jeune est mort à la suite de l'explosion d'un obus situé sous un feu de camp allumé sur une plage. Ce drame rappelait malheureusement que des milliers de munitions dorment encore sur le littoral breton.

Lire la suite...

Téléchargement

show5Cette page regroupe les gros fichiers du site, entre quelques Mo et quelques centaines de Mo. Il s'agit de plans complets, de profils en long des voies ferrées etc. 

Voir la page...

Liens web

Liens webForums, blogs sites internet découverts aux fils de la toile, vous trouverez ici de quoi satisfaire votre curiosité, et de quoi laisser votre adresse si vous le désirez.

voir la page...

Contact

show02Contact et info légales sur cette pages. en théorie toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à un article reproduit devraient y être. 

Voir la page...