Les cookies est un petit fichier texte installé votre ordinateur par le site, et qui permet de vous reconnaitre à votre prochaine visite.

Le site du concasseur

show01Cette partie du site traite du lieu d'implantation géographique du concasseur, de son historique, des défenses de plage et de celles propres au camp, etc.

Lire la suite...

Documentation

show96Les archives et tout les fichiers téléchargeables, les plans et les profils, courriers et croquis d'époque ainsi que les articles de presse parus sur le sujet.

Lire la suite...

Histoires locales

show22

Extraits de livres ou de documents. Vidéos et articles de presse. Cette section du site regroupe les interviews et les témoins de cette époque.

Lire la suite...

Les voies ferrées

show44Cette section du site traite de l'historique des lignes TODT et des deux voies ferrées du secteur : l'embranchement de Tréguennec et le faisceau de Tréméoc,

Lire la suite...

Le casse du STO

Article paru dans l'hebdo gratuit "Coté Quimper" n°119 du 10 au 16 septembre 2014 sous la plume de Sébastien Lechat. Il relate l'enlèvement et la destruction de 44 000 dossiers dans les locaux du STO à Quimper le 14 janvier 1944. 

En février 1943 afin de palier le manque de main-d'œuvre dans les usines d'armement allemandes, le gouvernement de Vichy met en place le Service obligatoire du travail (STO). Une action éclair de la Résistance à Quimper en compromet l'application.

Instaurée depuis quelques mois, cette mesure a permis le recensement des personnes concernées pour partir travailler en Allemagne. La direction direction départementale du STO a ses bureaux à l'école Notre-Dame-de- l'Espérance, boulevard de Kerguelen et conserve l'ensemble des dossiers individuels.
Le 14 janvier 1944, trois employés-complices du bureau avancent les horloges du service afin de faire sortir plus tôt les autres agents administratifs et s'en vont fêter un anniversaire au café de Bretagne à 100 mètres de là. 18h30, une Citroën Rosalie s'arrête sur le boulevard, une dizaine de personnes investit. les locaux vides. En 5 minutes, les résistants s'emparent de 44000 dossiers et les transportent dans la voiture.

Un soldat allemand sortant du dortoir qu'héberge aussi l'école échange quelques mots avec un "terroriste" et ne fait pas attention à ce qu'il pense être un simple déménagement. La sentinelle de lafeldkommandantur située de l'autre côté de l’Odet ne fait pas non plus cas. La scène se déroule sous le regard anxieux d'une jeune femme enceinte. Son mari fait partie de l’équipe de ces déménageurs très spéciaux. Le denier sac embarqué, le groupe se sépare et la voiture repart. La future mère rejoint alors ses amis au café et les rassure sur le bon déroulement de l'opération. Il a fallu 6 heures au fournil pour détruire les milliers de dossiers. Surchauffé par ce combustible peu habituel, le four livre une fournée de pain calciné.

Hélas, l'enquête menée par la Gestapo avance rapidement. Le mois suivant parmi les 12 membres du mouvement de résistance "Libération-Nord" impliqués, quatre personnes échappent aux recherches, une autre est relâchée pour manque de preuve, les sept autres connaissent le sort de la déportation dans les camps de Neueugamme. Seuls deux survivants rentreront chez eux en 1945. Jean Le Corre et Jean Le Bris. Ce dernier découvre son petit garçon et retrouve sa femme Elizabeth, le témoin de cet acte de courage et de dévouement gratuit.

Lire l'article de l'hebdo "Coté Quimper"
Lire le témoignage de Jean le Bris 

A lire ...

Cette série de clichés à été prise en 2008 sur le site du faisceau de Pen Enez, situé à quelques centaines de mètres de la gare de Pont l'Abbé. Hormis quelques blocs de béton près du ruisseau de Pen Enez, le site a complètement disparu depuis l'enlèvement des voies et seuls quelques anciens pourront encore vous raconter par les détails, qu'ils jouaient dans les baraquements bien des années après la guerre. C'est également sur ce site que toutes les portes blindées destinées au chantier de Tréguennec, qui n'arrivèrent jamais à destination, furent stockées. Seul vestige encore visible dans cet environnement : Une quantité impressionnante de petits galets ayant servi à la création de la déviation de la route qui coupait le faisceau. Les photos ci dessous montrent que le soubassement de cette déviation s'appuyait sur un lit de galets.

Lire la suite...

Téléchargement

show5Cette page regroupe les gros fichiers du site, entre quelques Mo et quelques centaines de Mo. Il s'agit de plans complets, de profils en long des voies ferrées etc. 

Voir la page...

Liens web

Liens webForums, blogs sites internet découverts aux fils de la toile, vous trouverez ici de quoi satisfaire votre curiosité, et de quoi laisser votre adresse si vous le désirez.

voir la page...

Contact

show02Contact et info légales sur cette pages. en théorie toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à un article reproduit devraient y être. 

Voir la page...