Le site du concasseur

show01Cette partie du site traite du lieu d'implantation géographique du concasseur, de son historique, des défenses de plage et de celles propres au camp, etc.

Lire la suite...

Documentation

show96Les archives et tout les fichiers téléchargeables, les plans et les profils, courriers et croquis d'époque ainsi que les articles de presse parus sur le sujet.

Lire la suite...

Histoires locales

show22

Extraits de livres ou de documents. Vidéos et articles de presse. Cette section du site regroupe les interviews et les témoins de cette époque.

Lire la suite...

Les voies ferrées

show44Cette section du site traite de l'historique des lignes TODT et des deux voies ferrées du secteur : l'embranchement de Tréguennec et le faisceau de Tréméoc,

Lire la suite...

Pont l'Abbé - Pont Croix

Le 6 décembre 41, la Direction des Chemin de fer allemand de Rennes explique que l' Organisation Todt à l'intention de transformer la ligne à voie étroite de Pont-l'Abbé à Plonéour en une ligne à voie normale et d'utiliser à titre de prêt les matériaux récupérés de la voie étroite. Touts ces matériaux, affirme l'UAB de Rennes, seraient rendus ultérieurement et les terrains utilisés pour la ligne à voie normale remis en ordre. Puis à nouveau le 6 mai 42, l'UAB réitère son courrier en insistant sur le fait que ce matériel ne peut être vendu sans l'autorisation de la Direction de la Circulation de l'Armée allemande à Paris (wehrmachtsverkehhrsdirektion) ni à l' Organisation Todt, ni à un tiers quelconque.

  • Longueur de la ligne : 35 kms 100
  • Longueur réservée : 6 kms
  • Longueur déposée par l'OT : 29 kms 100
  • Poids : 18 kgs x 2 x 29 kms 100 = 1 047 600 kgs soit environ 1100 tonnes
  • Nombres de traverses : 1000 traverses x 22 kms = 22 000 traverses dont 7 500 sont utilisables environ
  • Prix de vente : Rails 1 800 frs la tonne et 20 frs la traverse réutilisable, soit 2 135 000 frs ce qui fait environ 5 000 frs le kilomètre.

Ce à quoi, il sera répondu que les rails et traverses de la ligne à voie étroite Pont-l'Abbé Pont-Croix ont été vendus, sur demande expresse et instante de l'Organisation Todt, par le département du Finistère à cette Organisation, par contrat des 24 novembre – 14 décembre 1941.

En fait, l'affaire commence en novembre 41, quand l'OT, poursuivant la réalisation de son projet d'extraction de sable sur la dune de la baie d'Audierne, demande, pour établir une voie de chantier sur cette dune, à acheter les rails et les traverses de la ligne départementale Pont-l'Abbé Pont-Croix. Cette ligne, outre qu'elle ne répond pas à des besoins économiques importants, n'est plus en exploitation depuis 1936 et est en si mauvais état d'entretien, qu'on ne peut songer à la remettre en service. Par ailleurs, un assez grand nombre de bonnes traverses ont déjà été prélevées pour la remise en état des lignes Pont-l'Abbé St Guénolé et Douarnenez Audierne.

L'ingénieur en chef de l'époque prépare donc et expédie le 15 novembre 1941, contraint et forcé, un contrat en 4 exemplaires à M. Jonas, ingénieur diplômé de l' Organisation Todt OBL Mitte de Lorient. Les détails sont les suivants :

Le contrat stipule que le département du Finistère vent à l'OT les rails et traverses de la ligne de voie ferrée Pont-l'Abbé Pont-Croix, de la sortie de la gare de Pont-l'Abbé à l'entrée de la gare de Pont-Croix, sauf les 6 kilomètres de ladite voie ferrée compris entre le point kilométrique 7 (entrée, côté Pont-l'Abbé, de la gare de Plonéour) et le point kilométrique 13 (un kilomètre après la gare de Tréogat). L'organisation Todt OBL Mitte prendra les rails et les traverses dans l'état où elles se trouvent, à charge pour elle d'en assurer l'enlèvement et le transport à ses frais.

Voir également : La ligne Pont l'Abbé - Pont croix sur Wikipédia

A lire ...

Les données économiques et sociales de la région bigoudène d'avant-guerre se trouve synthétisées dans un rapport des Ponts et chaussées datant de juin 1939, relatif au maintien provisoire de l'exploitation et de la transformation de la voie métrique en voie normale. Il est ici question que soit maintenue de façon provisoire, l'exploitation de la ligne départementale Pont l'Abbé – St Guénolé, en ce qui concerne les marchandises en raison de l'importance des ports de pêche situés entre Lesconil et Penmarc'h, et de la production agricole en primeurs du même secteur. D'autre part, la SNCF étudie la réalisation prochaine du prolongement de son réseau en empruntant la ligne départementale existante. 
Pour plus de détails sur l'historique de cette voie qui fut fermée peu avant la seconde guerre mondiale, puis réouverte à la demande de l'occupant, voir l'article concernant le "Réseau Breton" sur Wikipédia ici.

Lire la suite...

Téléchargement

show5Cette page regroupe les gros fichiers du site, entre quelques Mo et quelques centaines de Mo. Il s'agit de plans complets, de profils en long des voies ferrées etc. 

Voir la page...

Liens web

Liens webForums, blogs sites internet découverts aux fils de la toile, vous trouverez ici de quoi satisfaire votre curiosité, et de quoi laisser votre adresse si vous le désirez.

voir la page...

Contact

show02Contact et info légales sur cette pages. en théorie toutes les personnes ayant participé de près ou de loin à un article reproduit devraient y être. 

Voir la page...